Goma/insécurité : la députée Pauline Furuguta plaide pour le déplacement des camps militaires

Depuis le mois de janvier 2020, la ville de Goma a enregistré plusieurs cas d’assassinats suite à l’insécurité devenue monnaie courante.

Le cas le plus récent est le meurtre d’un changeur de monnaie tué la soirée du lundi 23 novembre 2020 à Goma par des bandits armés non identifiés.

Ce mercredi 25 Novembre, la députée Pauline Furuguta demande aux autorités compétentes de déplacer les camps militaires Katindo et Munzenze loin des habitations pour ramener la paix dans la ville touristique.

Elle estime les bandits et criminels surnommés 40 voleurs, terminent des opérations la nuit et prennent la fuite dans les camps militaires notamment Katindo et Munzenze.

Pauline Furuguta a signifié que le renforcement des mécanismes de communication entre la population et les éléments de la police nationale Congolaise réduira à petit feu l’insécurité à Goma.

Par ailleurs, l’élu de la ville touristique sollicite l’implication directe du ministre ayant la sécurité dans ses attributions afin de traiter les différentes questions liées à l’insécurité.

Noé KAYIJAMAHE

Input your search keywords and press Enter.