Beni : Marche pacifique des notables de la ville pour dire assez avec les massacres à répétitions

Les notables de la ville de Beni ont marché ce mardi 27 Novembre, pour montrer à la face du monde que la population de la région en a assez avec les massacres répétitifs. Ils étaient nombreux à travers la ville à avoir répondu à cet appel qui a démarré au rond-point du 30 juin en chutant au quartier Bel-Air en commune de Ruwenzori via la mairie et la base de la Monusco où ils ont déposé des mémorandums.

A la Mairie de Beni où les notables ont lu et déposé un mémorandum à l’autorité urbaine, ils disent que « malgré les efforts consentis pour l’éradication de ce phénomène des massacres en ville et territoire depuis 4 ans, ceci ne prend pas fin parce que les FARDC sont infiltrés par les hommes de troupes provenant de brassages, mixages, et donc cela ne permet pas une coordination dans le commandement » et d’ajouter dans celui déposé à la Monusco que « la communauté internationale puisse jouer pleinement son rôle de maintien de la paix et de la sécurité internationale conformément au chapitre 7 de la charte de l’ONU qui institue des actions en cas de menaces contre la paix, rupture de la paix en protégeant les populations civiles tant meurtriers à Beni ; et d’appliquer par l’entremise de la Monusco la résolution 2048 du conseil de sécurité des nations unies qui lui autorise d’utiliser la force avec ou sans les FARDC afin d’imposer la paix dans cette contrée de la RDC».

La majorité des confessions religieuses a pris part à cette marche pacifique qui avait pour objectif de montrer à la face du monde que la population de la ville et territoire de Beni ont beaucoup souffert et en a assez avec les massacres répétitifs.

Amza BELHADJI

Input your search keywords and press Enter.