Décès de deux finalistes à Masisi : Ayobangira Safari appelle à la démobilisation des groupes armés

Le député national Ayobangira Safari dénonce l’activisme des groupes armés dans sa circonscription qui a conduit à la mort des 2 finalistes de l’école primaire à la clôture des épreuves du test national de fin d’études primaires au centre de Ngoyi en territoire de Masisi.

Ce vendredi 28 Août 2020, l’élu de Masisi affirme que ces jeunes finalistes sont victimes des « barbaries » causées par des groupes armés actifs dans me territoire de Masisi.

Cependant, le député national Ayobangira Safari appelle à la démobilisation de tous les groupes armés et au renforcement du processus DDR/C pour la pacification de l’Est de la République Démocratique du Congo.

Pour rappel, ces finalistes ont été tués jeudi 27 Août lors du dernier jour de leur examen du TENAFEP. C’était lors des affrontements qui ont opposé le FARDC à un groupe armé actif dans le territoire de Masisi.

Noé KALEMEKO

Input your search keywords and press Enter.