Goma : Lutte contre le braconnage et le trafic illicite des espèces protégés en RDC / Le WWF sensibilise les journalistes

Le braconnage et le trafic illicite des espèces protégés sont des menaces planétaires à multiples facettes, avec des défis propres à chaque pays ou région. Le paysage de Virunga n’étant pas épargné, se trouve à l’épicentre de cette crise, car il a vu le taux de braconnage augmenté ces dix dernières années. C’est dans ce cadre que le WWF a sensibilisé les journalistes, ce jeudi 13 Septembre à Goma, à travers le thème « Zéro braconnage » et est revenu sur les conséquences de ces pratiques : Pertes de recettes touristiques, érodent la biodiversité et les écosystèmes, engendrent l’insécurité, sapent les initiatives de réduction de la pauvreté, perpétuent les conflits et encouragent la corruption, pour ne citer que ça.

Le renforcement de la gouvernance et du respect de la loi est nécessaire pour répondre avec efficacité aux défis que posent le braconnage et le trafic illicite des espèces protégés en RDC a martelé Gédéon BAKERETI, Chargé de l’éducation environnemental de WWF.

Présent dans plus de 100 pays, le WWF a pour mission de construire un monde dans lequel les hommes et la nature vivent en harmonie, d’enrayer puis d’inverser le processus de dégradation de la planète : combattre les atteintes à l’environnement, préserver les ressources naturelles et maintenir la diversité biologique.

Input your search keywords and press Enter.