Insécurité à Beni : la diplomatie et les armes manquent pour qu’il y ait la paix

Le député national Kambale Mathe Matthieu dénonce ce qu’il qualifie d’arrestation arbitraire des habitants par les éléments des forces armées de la République Démocratique du Congo en territoire de Beni au Nord-Kivu.

Dans entretien nous accordé ce jeudi 17 septembre 2020, l’élu de Beni territoire affirme qu’il y a divorce entre population et l’armée dans la région de Beni, ce qui ne facilite pas l’effectivité des opérations militaires.

Kambale Mathe Matthieu a signifié que les forces loyalistes accusent la population de subvenir aux besoins des présumés rebelles ADF notamment par les vivres et médicaments.

« J’ai constaté notre armée arrêté à tout moment la population sans pitié, c’est ce qui a occasionné la méfiance entre ces deux partenaires. La raison du plus fort est toujours la meilleure, c’est ce que notre armée est entrain d’appliquer sur terrain » a-t-il déclaré.

Il ajoute que les armes ne vont pas terminer la guerre de Beni mais il faut aussi la diplomatie pour ramener la paix dans le Grand nord du Nord-Kivu.

Pendant ses vacances parlementaires dans le territoire de Beni, le député Kambale Mathe Matthieu affirme avoir demandé aux autorités politico-administratives d’échanger avec les habitants pour une collaboration adéquate afin d’en finir avec l’insécurité.

Il faut noter que depuis le lancement des opérations militaires dans la région de Beni, les éléments des ADF ont amplifié les attaques contre les civils.

Noé KALEMEKO

Input your search keywords and press Enter.