Nord-Kivu : le député Sambuka Philémon dénonce l’activisme des groupes armés

Le député Sambuka Buradi Philémon dresse un bilan sombre de la situation sécuritaire qu’il a vécu pendant ses vacances dans sa circonscription électorale du territoire de Rutshuru.

Lors de l’ouverture de la session budgétaire de septembre 2020 Ce mercredi à Goma, Sambuka Buradi a reconnu que le territoire de Rutshuru est actuellement l’un des plus insécurisés de la province du Nord-Kivu avec des cas des kidnappings et tueries en répétition perpétrées par des groupes armés depuis plusieurs années.

L’élu du territoire de Rutshuru a également dénoncé les conflits fonciers qui font surface à Kalengera où la population est victime du déguerpissement.

Le député Sambuka Buradi Philémon a profité de cette occasion pour demander à l’ICCN en conflit avec les démobilisés de Tongo, d’envisager un dialogue social pour régler leurs différends autour du dédommagement pour les champs ravagés par les animaux du parc.

Emmanuel Jikaze

Input your search keywords and press Enter.