RDC : Voici la proposition de l’AFDC-A/BAHATI pour le bon fonctionnement des institutions

Le regroupement politique AFDC-A/BAHATI propose un « dialogue franc » pour sortir la République Démocratique du Congo de la crise politique qu’elle traverse.

Dans une déclaration rendue publique jeudi 16 juillet 2020, l’AFDC-A estime que la coalition au pouvoir FCC-CACH a montré ses limites dans la Gouvernance de la RDC.

Ce regroupement politique constate aussi le disfonctionnement des institutions qui se manifeste par des conflits permanents notamment sur le controverse sur les propositions de loi initiée par 2 députés nationaux du FCC à l’assemblée nationale, mais également la désignation du Président de la Commission électorale nationale indépendante CENI.

Après avoir été écarté dans la formation du Gouvernement du fait d’avoir présenté un candidat au poste du président du sénat, l’AFDC-A dénonce la complicité de la commission électorale et la cour constitutionnelle avec certains cadres politiques alors que « des élus véritables » ne sont pas considérés dans la gestion de la chose publique.

L’ AFDC-A du sénateur Bahati Lukwebo plaide pour un dialogue entre le FCC-CACH, AFDC-A, LAMUKA, La Diaspora Congolaise et la société civile pour le bon fonctionnement des institutions sur l’ensemble de la RDC.

Noé KALEMEKO

Input your search keywords and press Enter.