Recrudescence de l’insécurité en RDC : le VPM Gilbert Kankonde interpellé par le Député National Josué Mufula

Le député national Josué Mufula a Initié une interpellation contre le vice-premier ministre et ministre de l’intérieur, sécurité et affaires coutumières mardi 16 juin suite à la violation du siège de la chambre basse du parlement par les éléments de la police nationale congolaise le 12 juin dernier.

Selon l’élu de Goma , le vice-premier ministre ministre de l’intérieur doit donner des explications aux députés nationaux car l’opinion nationale et internationale avait assisté à un événement qui a terni l’image de la chambre basse du parlement.

« Le Général de la police qui était chargé d’empêcher l’accès aux députés à l’hémicycle a signifié qu’il avait eu l’ordre verbal de sa hiérarchie qui n’était pas sur le réquisitoire » estime Josué Mufula.

Pour sa part, le président du groupe parlementaire UDPS et alliés, l’interpellation ne doit être dirigé vers le ministre de l’intérieur mais plutôt vers le premier ministre car le ministre de la justice est également concerné.

A lire aussi : http://www.congomediaplus.com/rdc-le-depute-jean-paul-ngahanghondi-invite-felix-tshisekedi-a-remettre-de-lordre-a-lassemblee-nationale/

Le ministre Gilbert Kankonde devra se présenter à l’assemblée nationale dans les 8 jours qui suivront sa notification conformément à l’article 195 du règlement intérieur de cette institution de l’Etat.

Noé Kalemeko

Input your search keywords and press Enter.