Remise du Nobel de la Paix : Denis Mukwege interpelle la communauté internationale et réclame la fin de l’impunité

Le Dr Denis Mukwege a reçu le prix Nobel de la Paix ce lundi 10 Décembre à Oslo. Ce dernier a saisi cette occasion pour interpeller la communauté internationale et réclamé la fin de l’impunité pour les autres de violences sexuelles en temps de guerre. ‘’Ce ne sont pas seulement les auteurs de violences qui sont responsables de leurs crimes, mais aussi ceux qui choisissent de détourner le regard’’ a martelé le Dr congolais Denis Mukwege, aujourd’hui après avoir reçu le prix Nobel de la Paix à Oslo. Et d’insister que « S’il faut faire la guerre, c’est la guerre contre l’indifférence qui ronge nos sociétés ».

Tout en acceptant ce prix Nobel de la Paix au nom du peuple congolais et le dédié à toutes les victimes de violences sexuelles à travers le monde, le Dr Denis Mukwege a saisi cette occasion pour tracer une ligne rouge contre l’usage des violences sexuelles comme arme de guerre, car selon lui ‘’des Bébés, filles, jeunes femmes, mères, grands-mères, et aussi les hommes et les garçons, sont violés de façon cruelle, souvent en public et en collectif, en insérant du plastique brûlant ou en introduisant des objets contondants dans leurs parties génitales ».

Agé de 63 ans, le Dr Denis Mukwege a reçu le prix Nobel aux côtés de l’Irakienne de 25 ans Nadia Murad, ex-esclave des Djihadistes devenue porte-drapeau de sa minorité. La présidente du comité Nobel, Berit Reiss-Andersen, a salué « ces deux voix les plus puissantes au monde aujourd’hui » contre l’oppression des femmes.

Le médecin gynécologue congolais surnommé ‘’l’homme qui répare les femmes’’, soigne depuis deux décennies les victimes de violences sexuelles avec un programme holistique dans son hôpital de Panzi, dans l’Est de la RDCongo.

Input your search keywords and press Enter.