Goma : Septième édition du festival Amani, les mesures sont prises par les organisateurs pour limiter les dégâts sanitaires

L’annonce de la tenue de ce Septième édition du festival Amani est faite ce 06 février  à Goma par Guillaume Bisimwa, Directeur de cette activité. A l’issu d’un café de presse, le représentant de cet événement dit que  les mécanismes de contrôle sont envisagés pour éviter la contamination d’Ebola et Coronavirus.

« Par rapport au problème sanitaire qui est assez important pour non seulement les festivaliers mais pour toute la ville de Goma, nous travaillons avec toutes les instances de santé au niveau de la province et les organisations partenaires. Nous sommes un canal pour sensibiliser la population sur la lutte contre la propagation d’Ebola. Nous placerons sur toutes les entrées, des dispositifs très importants de lavage des mains et prélèvement de la température qui seront guidés par les experts en santé. Pour le coronavirus, il y a déjà des mécanismes de contrôle qui se font à l’entrée des frontières. Quand on veut traverser la frontière, l’Etat a mis tous les dispositifs sanitaires en amont. Nous allons demander à nos organisations partenaires de mettre en place une sensibilisation à cette profonde suite Coronavirus, en aval » a expliqué Guillaume Bisimwa. Ces mécanismes vont permettre d’épargner les 36 milles festivaliers attendus, contre toute sorte de contamination, a-t-il ajouté.

Organisé dans le cadre de la promotion de l’entrepreneuriat des jeunes et la cohabitation pacifique à l’est de la RD Congo, ce festival de trois jours, du 14 au 16 février, va connaitre la participation des artistes locaux, nationaux et internationaux. Les organisateurs comptent recevoir 36 milles festivaliers dont 12 mille par jour.

La rédaction

Input your search keywords and press Enter.