Beni : La rentrée académique 2018-2019 s’est timidement observée après 47 jours de retard

C’est depuis ce lundi 19 Novembre, que les étudiants de la ville de Beni ont été visibles dans leurs auditoires respectifs. Ceci, est le résultat des membres de la conférence des chefs d’établissements des institutions supérieures et universitaires réunies en assemblée extraordinaire le Jeudi 15 Novembre dernier. Bien que timide, quelques auditoires de l’Université Officielle de Semuliki (UOS) ont été fonctionnels avec moins d’étudiants comme les années antérieures.

‘’Nous sommes vraiment motivés à reprendre les cours comme les autres universités de la Province, surtout que nous sommes déjà en retard, c’est pourquoi, je voudrais lancer un appel aux camarades étudiants qui hésitent encore à reprendre le chemin des cours car les enseignants qui nous donnent cours sont aussi déterminés malgré la situation sécuritaire volatile dans notre ville’’ a déclaré un des étudiants de l’UOS contacté par notre rédaction.

Pour l’Université Chrétienne Bilingue du Congo (UCBC) dont les auditoires sont situés à Boikene, commune de Mulekera, à 7km du Rond-point Nyamwisi, les autorités académiques ont jugé mieux de délocaliser provisoirement les auditoires vers le centre-ville, suite aux différentes attaques des présumés ADF observées dans la commune de Mulekera où se dispensaient les cours de cette université.

Les autorités académiques de leurs côté, ont remercié les étudiants qui se sont présentés aujourd’hui et rassurent que le retard observé sera comblé.

Rappelons que la rentrée académique était fixée pour le 15 Octobre dernier mais reportée suite à la situation sécuritaire en ville et territoire de Beni qui ne permettait pas aux institutions se trouvant dans les zones cibles des présumés ADF de fonctionner.

 

Amza BELHADJI

Input your search keywords and press Enter.