Goma: Affaire Luc NKULULA : Le procureur Dauphin MAWAZO publie les résultats de l’enquête

 

 

Les résultats de l’enquête sur l’incendie criminel de l’activiste de la lucha, Luc NKULULA était provoqué par une explosion d’une batterie d’alimentation solaire (panneau solaire) selon les propos du procureur de la république près le Tribunal de Grande Instance de Goma.

Cela fait presque deux mois que Luc NKULULA, le militant de la Lucha est mort d’un incendie criminel, après avoir été victime de plusieurs arrestations et mauvais traitements. Une enquête avait été menée depuis lors par les experts du Parquet de Grande Instance de Goma pour trouver une lumière sur ce dossier. Aucun suspect malheureusement auraient été arrêté par le parquet et ou la police scientifique de la place. Pendant tout ce temps aucune information n’avait été filtrée.

Selon le procureur de la république près le tribunal de grande instance de Goma, « les effets trouvés sur le lieu étaient totalement carbonisés et l’impact du feu avait tout calciné, même le véhicule qui était dehors et d’ajouter qu’on avait trouvé aucun autre indice qui pouvait expliquer la grande explosion qui avait consumé la maison »

Un des membres de la Lucha contacté par notre rédaction, indique je cite  « le procureur ne pouvait que donner un résultat purement politique pour la sécurité de son poste, surtout que la Police technique citée par le procureur n’a jamais était au service de la population, moins encore les experts de la MONUSCO qui ne pouvaient que venir bouffer l’argent de perdiem sans rien faire pendant deux jours ».

Luc Nkulula, une des grandes figures du mouvement citoyen Lucha est mort dans un incendie criminel qui s’est déclaré dans la nuit du 9 au 10 juin dans sa maison à Goma.

Input your search keywords and press Enter.