Goma : La LUCHA ‘’annonce sept nouvelles batailles’’ et lance un appel à manifester contre la machine à voter dès le 3 septembre

Au cours d’un point de presse organisé ce mardi 21 Août, sur toute l’étendue de la république, les membres du mouvement citoyen Lutte pour le Changement ont annoncé les sept nouvelles batailles pour une vraie alternance démocratique :

  1. L’abandon pur et simple des machines à voter, et le recours au vote traditionnels parpapier, conformément à la loi électorale,
  2. Fiabiliser le fichier électoral, en mettant en œuvre toutes les recommandations formuléesdans le rapport d’audit de l’Organisation Internationale de la Francophonie,
  3. Libérer l’espace civique et politique, en levant formellement l’interdiction illégale de
    manifester, les restrictions de mouvement, les menaces contre la presse, la privatisation
    des médias publics, et en autorisant la réouverture des médias privés injustement fermés,
  4. Libérer tous les prisonniers politiques et d’opinion, abandonner les poursuites
    politiquement motivées, laisser les exilés politiques qui souhaitent rentrer au pays et
    participer librement aux élections,
  5. Laisser les experts électoraux internationaux accomplir la mission qui leur a été confiée
    sans restriction et inviter les pays et les organisations qui le souhaitent à déployer des
    observateurs électoraux,
  6. Elaborer et rendre public un plan concret de sécurisation du processus électoral, et mettrefin aux foyers d’insécurité entretenu par des préposés de l’Etat à travers le pays,
  7. Publier un plan financier et logistique actualisé des élections.

Ces sept nouvelles batailles font appel à des marches pacifiques qui seront organisées sur toute l’étendue du pays, en commençant par celle du 3 septembre, qui partira des quartiers jusqu’aux sièges de la CENI pour exiger le retrait des machines à voter et la mise en œuvre des recommandations du rapport d’audit de l’OIF.

Input your search keywords and press Enter.