Goma : La LUCHA appelle les habitants à réclamer le droit d’accès à l’eau et exige la démission du DG de la Régideso

Douze militants du Mouvement Citoyen la Lutte pour le Changement (LUCHA, RDC-Afrique) ont été brutalement interpellés par la Police congolaise avant de relâcher quatre parmi eux, quelques heures plus tard, ce mercredi 18 Octobre à Goma. Ces jeunes militants de la LUCHA manifestaient pour exiger à la Régideso la fourniture en eau potable, conformément aux prescrits des textes régissant cette entreprise et la population.

Selon une maman que notre rédaction a rencontré sur le lieu de manifestation, témoigne ce qui suit : « C’est vrai qu’à Goma nous souffrons beaucoup face à la pénurie d’eau potable, ces jeunes ont vraiment raison de manifester parce que plus haut là-bas, il y a des endroits où les habitants ne voient même pas une goutte d’eau ».

Pour un des militants de la LUCHA, « nous sommes surpris de constater cette répression violente de la part des autorités qui avaient été bien notifiées pour cette manifestation d’aujourd’hui et qui savent très bien que  le manque d’eau à Goma est à la base de plusieurs problèmes qui gangrènent la vie de la population, c’est pourquoi nous exigions  la démission pure et simple du DG de la Régideso ».

Ces manifestants empêchés par la Police n’ont même pas eu la chance d’arriver au bureau de la Régideso.

Input your search keywords and press Enter.