Présidentielle : Deux personnes tuées par balles réelles et plusieurs blessés à Lubumbashi

Journée très tendue ce Mardi 11 Décembre à Lubumbashi, l’arrivée du candidat de l’opposition de la plate-forme LAMUKA dans le chef-lieu de la province du Haut-Katanga a donné lieu à des heurts entre la police et les militants de l’opposition. Le bilan des incidents fait état de 2 morts par balles réelles, une quarantaine des civils blessés, plus d’une trentaine dans le rang des forces de police. Selon des sources administratives locales, la police a dispersé les militants de l’opposition pour trouble à l’ordre public ; ce qui est contesté par les responsables de la plate-forme LAMUKA qui accusent la police d’avoir créée cet incident pour empêcher la tenue du meeting de Mr Martin  FAYULU dans la ville de Lubumbashi. ‘’La police a tiré à balle réelle sur les militants de l’opposition, elle a également utilisé des grenades lacrymogènes pendant l’incident’’ a déclaré à l’AFP  Madame Eve BAZAIBA porte-parole de LAMUKA. Le candidat de l’opposition Martin FAYULU et sa suite ont été gazés  par les forces de police avant d’être exfiltré au domicile de Mr KYUNGU WA KUMWANZA Coordonnateur provinciale de la plate-forme LAMUKA à Lubumbashi ajoute notre source. Dans une vidéo qui circule sur les réseaux sociaux on voit des éléments de la PNC entrain de saccagé le podium et autre matériel de sonorisation du candidat Martin FAYULU sur le lieu où le meeting devrait se tenir. Il s’agit du premier incident grave enregistré depuis le début de la campagne.

Input your search keywords and press Enter.